Présentiel ou distanciel : comment choisir ?
Apprentissage et formation

Présentiel ou distanciel : comment choisir votre méthode de formation ?

Les actualités en parlent sans cesse, les responsables de formation et acteurs de l’enseignement en général n’ont que ça sur les lèvres : l'histoire dit que le présentiel serait en passe de mourir, et la formation à distance serait le nouvel Eldorado pour faire monter des apprenants en compétences. 

Bien entendu, le développement du télétravail et des nouvelles technologies digitales donnent l’eau à la bouche aux responsables formation : pourquoi pas opter pour le distanciel ?

Pourtant, le choix de votre méthode de formation n’est pas aussi manichéen que cela.

Découvrez dans cet article si vous devez choisir entre présentiel ou distanciel, et comment sélectionner la méthode qui convient à vos objectifs pédagogiques

Présentiel ou distanciel : de quoi parle-t-on ?

Le présentiel et le distanciel sont deux méthodes de formation différentes, qui présentent chacune des avantages et des points d’attention pour faire monter vos collaborateurs en compétences.

  • D’un côté, la formation en présentiel est le mode de formation traditionnel, où les apprenants se réunissent dans un espace physique pour se former ensemble, ou en petits groupes.
  • De l’autre côté, la formation en distanciel est un mode de formation en ligne, via différents formats pédagogiques digitaux. On peut y trouver des modules d’e-learning, de micro-learning, de mobile learning, de Social Learning, ou encore des MOOC, SPOC, COOC ou classes virtuelles. 

Un point important à noter : le présentiel peut lui-même inclure des modules de formation par le numérique, comme des formats gamifiés. Par exemple, bon nombre de formations en présentiel incluent désormais des modules utilisant la réalité virtuelle ou augmentée, pour projeter les apprenants dans des conditions de travail simulées.

Ainsi, pour bon nombre de responsables formation, une question demeure : que faut-il choisir entre présentiel ou distanciel ?

Quels sont les avantages de la formation en présentiel ? Et du distanciel ? 

Pour faire le bon choix dans vos programmes de formation, vous devez connaître les avantages et points d’attention respectifs de la formation en présentiel et de la formation en distanciel.

Les avantages de la formation en présentiel

Si autant d’entreprises et d’organismes de formation continuent, malgré l’arrivée des nouvelles technologies numériques, à utiliser le présentiel, c’est bien parce que ses avantages traditionnels persistent.

La formation présentielle… 

  • Est rassurante pour les participants, notamment pour ceux qui rencontrent des difficultés à suivre une formation de manière autonome : le formateur reste sur place pour les accompagner dans leur montée en compétences.
  • Peut voir son contenu adapté en direct aux besoins des apprenants, si les formateurs en ressentent la nécessité pendant les cours.
  • Permet au formateur de créer une émulation entre les apprenants, qu’il peut faire travailler en petits groupes pour favoriser les échanges entre eux. Notez que cela est également tout à fait possible en digital learning, grâce à des modalités pédagogiques comme la classe virtuelle.
  • Peut être absolument nécessaire pour acquérir des gestes techniques ou des méthodes de manipulation physique particulières. Par exemple, vous ne pourrez pas vous en passer si vous souhaitez former vos collaborateurs à des gestes de sécurité, ou au maniement d’outils de travail.

Les avantages de la formation à distance

Les formations à distance gagnent elles aussi du terrain dans les plans de formation des entreprises, et pour cause : leurs bénéfices, tant pour les organisations que pour les apprenants sont non-négligeables.

La formation à distance…

  • Donne la possibilité à l’apprenant de se former où il veut, quand il le veut, et à son rythme. Elle est particulièrement intéressante si vous voulez former en même temps des collaborateurs qui ne se trouvent pas dans la même zone géographique. Et, tous les participants n’ayant pas le même rythme d’apprentissage, le fait de leur laisser l’opportunité de suivre les modules pédagogiques au rythme qui leur convient devient un levier d’efficacité pour leur montée en compétences.
  • Permet de concevoir des parcours basés sur l’interactivité et l’engagement apprenant. Certains formats pédagogiques digitaux sont particulièrement engageants pour vos collaborateurs : le video learning, ou encore les formats gamifiés comme les tests, quiz et challenges. La classe virtuelle, quant à elle, permet de solliciter la collaboration entre les apprenants, même à distance.
  • Est personnalisable en fonction des besoins de l’apprenant. Après avoir évalué son niveau de départ, vous pouvez aisément moduler son parcours pédagogique à ses besoins réels, pour le faire monter en compétences de manière personnalisée.
  • Réduit les coûts de formation. Grâce au distanciel, nul besoin d’engager votre budget pour louer une salle, mobiliser un formateur, ou encore pour tous les frais annexes (frais de restauration, d’hébergement…). 

Maintenant que vous avez en tête tous ces bénéfices du présentiel et distanciel, vous allez pouvoir comprendre comment choisir votre méthode de formation.

Quand devez-vous adopter le présentiel ? Et le distanciel ?

Voilà une question pertinente à vous poser avant de construire votre dispositif de formation, tant sa réponse peut avoir un impact significatif sur le fait d’atteindre ou non vos objectifs pédagogiques. Pour y répondre, il vous faut vous demander quels moments de votre formation sont propices à l’une ou l’autre méthode de formation. 

D’un côté, on favorisera la formation en présentiel dans les moments où les échanges entre les différents acteurs de la formation bénéficient à la montée en compétences.

En somme, le présentiel est intéressant dans les moments où vos participants ont besoin d’interagir entre eux, ou avec le formateur, pour acquérir leurs nouveaux savoirs, savoir-être et savoir-faire.

Déployez des modules en présentiel pour vos collaborateurs… 

  • Découvrent la problématique du module de formation. Les échanges entre collaborateurs leurs permettent alors de partager leur expérience du terrain, et la présence du formateur accompagne les apprenants dans cette découverte.
  • Partagent leurs expériences concrètes, pour ancrer leurs apprentissages théoriques dans leur quotidien professionnel.
  • Travaillent autour de cas concrets ou de mises en pratique.
  • Travaillent en petits groupes (même s’il est possible de le faire via des classes virtuelles).
  • Mènent leur évaluation à chaud, soit l’évaluation de fin de formation qui permet de récolter le feedback des apprenants.

D’un autre côté, les moments propices au distanciel seront ceux où l’apprenant peut se former en toute autonomie, sans avoir un grand besoin de communiquer avec le formateur ou les autres collaborateurs. 

Ainsi, intégrez du distanciel pour permettre à vos collaborateurs de… 

  • Creuser des notions théoriques déjà abordées auparavant dans le parcours de formation.
  • Réviser des notions déjà acquises, via des modules e-learning récapitulatifs.
  • Mener des évaluations individuelles, par exemple des évaluations de mi-parcours, pour vous assurer qu’ils ont acquis les bases pour continuer leur parcours d’apprentissage.
  • Mettre en pratique des apprentissages théoriques via des cas concrets, par exemple en leur proposant des ressources sous forme de vidéos qui rendent concrètes des notions abordées auparavant.
Blended-learning | 360Learning

Blended Learning : les changements fondamentaux à appliquer en 2022

Télécharger maintenant

Présentiel et distanciel sont-ils complémentaires ? 

Tout à fait !

La clé pour vous, responsable de formation, est surtout de réussir à déployer la bonne méthode de formation, et le bon format pédagogique associé, au bon moment du parcours pédagogique, pour qu’il soit le plus efficace en termes de montée en compétences pour l’apprenant. 

C’est le principe du blended learning , aussi appelée “formation hybride”, qui mêle des moments en présentiel, et d’autres en distanciel, selon les besoins spécifiques des apprenants.

Ainsi, pour concevoir une formation en blended learning efficace, penchez-vous d’abord sur les objectifs pédagogiques de votre parcours, pour repérer les formats qui seront les plus appropriés. En fonction des soft skills et hard skills que vous voulez développer chez vos collaborateurs, vous pourrez ainsi déployer le bon mode de formation au bon moment.

Pour en savoir plus : Blended Learning ou 100% digital ? Tout savoir sur la formation hybride

Comment passer du présentiel au distanciel ?

Avec le développement du télétravail, et les avantages que présente la formation en ligne, bon nombre d’entreprises souhaitent passer du présentiel au distanciel sur leurs formations existantes. Alors comment faire ?

Tout commence par le fait de vous demander si les objectifs pédagogiques de votre formation présentielle peuvent être atteints dans un format distanciel. Si vous devez par exemple faire manipuler des outils à vos collaborateurs, ou s’ils doivent apprendre des notions théoriques complexes, il faudra conserver une partie de présentiel, avec un accompagnement du formateur.

Dans un second temps, il s’agit de transposer vos ressources pédagogiques en digital, en vous demandant quelle modalité est la plus adaptée pour faire monter vos collaborateurs en compétences. 

Pour ce faire, mêlez des moments d’apprentissage en toute autonomie (via des modules e-learning et des évaluations gamifiées) et des moments d’apprentissage en groupe (via COOC, MOOC, SPOC ou classe virtuelle).

N’hésitez pas non plus à mettre en place du mentorat ou du coaching à distance, via vos formateurs (qui doivent être capables d’animer une formation distancielle), ou bien carrément entre vos collaborateurs. C’est le principe de l’apprentissage par les pairs, qui est très stimulant pour vos apprenants !

Enfin, il vous faut choisir un Learning Management System qui vous permette de stimuler l’engagement de vos collaborateurs tout au long de la formation.

Pour ce faire, n’hésitez pas à choisir un LMS qui mette le collaboratif au coeur de sa plateforme. Une plateforme de formation collaborative vous permet de rendre chaque collaborateur de l’entreprise acteur de la formation de tous, et de valoriser leur expertise personnelle.

Pour en savoir plus : Pourquoi le collaborative learning est l’avenir de la formation en entreprise ?

Des exemples concrets pour associer présentiel et distanciel de manière efficace

Rien de tel que des exemples pour vous inspirer à bien manier l’association présentiel / distanciel. En voici deux, qui mettent en application les bonnes pratiques que nous vous avons dévoilées ci-dessus !

Un exemple-type de formation mixte 

Voici à quoi peut ressembler une structure typique de formation hybride, mêlant présentiel et distanciel de manière efficace. 

  • Dans une première partie, un SPOC peut être proposé pour tous les collaborateurs : ils y découvrent une introduction globale à la notion qui va être centrale dans leur formation. 
  • Puis les apprenants suivent une évaluation à distance de leur niveau, via un quiz focalisé sur cette notion. 
  • Les résultats de cette évaluation vous permettent de répartir les apprenants en petits groupes, sous forme de classe virtuelle, selon leur niveau. Ils peuvent alors partager leur expérience de la notion sur laquelle ils doivent ensuite monter en compétences.
  • S’en suivent des modules en e-learning, mêlant vidéos, formats textuels, quiz et challenges, via une plateforme LMS qui engage les apprenants dans leur montée en compétences. 
  • Puis , de nouveau, les apprenants se retrouvent pour une session en présentiel, cette fois pour se former à des gestes et bonnes pratiques physiques.
  • Enfin, ce moment de formation présentielle est idéal pour clôturer le parcours, sur une évaluation à chaud.

Un exemple de formation hybride à la culture d’entreprise 

Imaginons que vous souhaitiez intégrer à votre process d’onboarding une formation à votre culture d’entreprise, cruciale pour bien intégrer vos nouvelles recrues. Voici ce à quoi pourrait ressembler un tel programme de formation, en mixant les bénéfices du présentiel et du distanciel. 

  • Dans un premier temps, les nouvelles recrues se retrouvent pour une session en présentiel, pour qu’un manager leur présente la culture d’entreprise de manière large. Cela permet de créer du lien entre les nouveaux arrivants.
  • Puis les apprenants passent en distanciel, via des modules numériques qu’ils peuvent consulter au fil de l’eau, au cours de leurs premiers jours dans l’entreprise.
  • En même temps, chacun d’entre eux suit un programme de mentorat avec un autre collègue, véritable référent de la culture d’entreprise qui peut le guider (tant à distance qu’en présentiel dans les locaux) dans sa nouvelle entreprise.
  • Enfin, une évaluation de fin de parcours est menée à distance, via des quiz, pour s’assurer que les nouveaux collaborateurs sont en phase avec cette culture.

Vous connaissez désormais les bases pour bien choisir entre présentiel et distanciel, et activer l’un ou l’autre aux moments-clés de vos parcours de formation. N’oubliez pas de choisir une plateforme LMS qui stimule l’engagement de vos collaborateurs via la collaboration… et vous aurez tout juste !

Demandez votre démo 360Learning

  • Icon to illustrate fast course creation

    30 minutes pour découvrir la plateforme

  • Icon to illustrate scalability

    100% sur mesure avec un expert de votre industrie

  • Icon to illustrate understand your learners' needs

    Sans engagement et entièrement gratuit

En cliquant ici, vous acceptez notre politique de protection des données.

Demandez votre démo