Comment accompagner l’acquisition de soft skills et hard skills dans votre entreprise ?
Apprentissage et formation

Comment accompagner l’acquisition de soft skills et hard skills dans votre entreprise ?

Qu’est-ce qui différencie un collaborateur ou un candidat très compétent d’un autre, moins apte à remplir les objectifs liés à son poste de travail ?

Il y a quelques années, la réponse à cette question était sans doute plus simple qu’actuellement : les entreprises attendaient des individus qu’ils soient experts dans leur corps de métier, et qu’ils disposent de compétences techniques poussées.

Mais désormais, et notamment avec l’avènement du télétravail, bon nombre d’organisations recherchent des compétences plus orientées vers l’humain, telles que l’adaptation au changement, l’autonomie ou encore le sens de l’organisation.

C’est là qu’intervient la notion de soft skills que vous, responsable de formation, devez prendre en compte dans vos parcours pédagogiques.

De quoi parle-t-on réellement lorsqu’on parle de hard skills et soft skills ? Comment accompagner l’acquisition de ces compétences en entreprise ? Focus sur ces deux types de compétences, et les clés pour réussir à les transmettre à vos apprenants.

Soft skills et hard skills : de quoi parle-t-on ? 

Quelle est la différence entre soft skills et hard skills ? Pour bien développer les deux chez vos collaborateurs, il est crucial de bien comprendre de quoi il s’agit.

Hard skills : les compétences techniques de vos collaborateurs

Lorsqu’on parle de “hard skills”, on parle de “compétences dures” : il s’agit des savoir-faire qui font qu’un collaborateur maîtrise les aspects techniques de son métier. Ainsi, chaque pôle de l’entreprise et corps de métier aura besoin de hard skills différentes. 

Par exemple, on peut citer comme hard skills les compétences informatiques, comme la maîtrise de différents logiciels professionnels ou de techniques de code informatique, ou encore la capacité à manier des outils de travail ou à parler une langue étrangère.

Soft skills : des compétences douces inhérentes à leur personnalité

Le terme de “soft skills” se traduit littéralement par “compétences douces”. Il s’agit en fait des savoir-être, des capacités comportementales, qui font partie de la personnalité des collaborateurs

Si ces compétences font partie du champ de l’intelligence émotionnelle et relationnelle, elles peuvent cependant être développées grâce à des dispositifs de formation si nécessaire. 

Parmi les soft skills les plus appréciées et recherchées par les entreprises actuellement, on retrouve notamment… 

  • Le sens de la communication et l’écoute active
  • La capacité de persuasion 
  • La gestion de projet
  • L’esprit d’équipe et de collaboration
  • La gestion du temps et l’autonomie
  • Le leadership et le management 
  • La prise de décision et la pensée critique
  • La créativité

Pourquoi vous intéresser au développement de ces différentes compétences chez vos collaborateurs ?

Vous savez bien sûr qu’il est crucial pour vous, entreprise, de savoir que vos collaborateurs maîtrisent les hard skills nécessaires à l’atteinte de leurs objectifs. Ce sont ces compétences dures qui font qu’un collaborateur est efficace à son poste de travail ; elles sont d’ailleurs souvent déjà maîtrisées par les candidats lorsqu’ils prennent ce poste. 

Cependant, les soft skills deviennent elles aussi de plus en plus importantes pour assurer la performance et la pérennité des entreprises. Certaines d’entre elles, comme la gestion du temps ou la pensée critique, sont essentielles pour que vos collaborateurs soient réellement performants au quotidien. 

Mais la problématique va même plus loin : certaines soft skills (comme l’esprit d’équipe, ou le sens de la communication) conditionnent le développement de carrière des collaborateurs. Par exemple, en cas de mobilité interne dans l’entreprise, voire de changement de poste en externe, ces soft skills leur permettent de prendre en main leur nouveau poste de manière efficace et rapide. 

Ainsi, vous intéresser au développement des soft skills chez vos collaborateurs, c’est aussi améliorer leur bien-être au travail au quotidien… et par là même, votre marque employeur. 

Qui plus est, le monde dans lequel nous vivons est un monde d’innovation constante, où les changements sont rapides. Dans cet univers en mutation profonde, les hard skills de vos collaborateurs deviennent rapidement obsolètes : logiciels qui évoluent, bonnes pratiques qui mutent, anciennes techniques qui ne fonctionnent plus aussi bien… 

Pour être aptes à affronter ces changements, vos collaborateurs doivent avoir entre les mains des soft skills telles que la prise de décision, la créativité ou l’autonomie. Ainsi, en tant que responsable de formation, vous pencher de près sur les soft skills de vos collaborateurs, c’est aussi prévoir l’avenir !

Qu’est ce que le Collaborative Learning ? | 360Learning

Découvrez comment atteindre 90% d'engagement 📈

Télécharger maintenant

Comment assurer le développement des hard skills et soft skills chez vos collaborateurs ?

Vous vous en doutez : on ne fait pas monter en compétences un collaborateur de la même manière, selon qu’il doit acquérir des hard skills ou des soft skills. Quelles sont les bonnes pratiques pour chacun de ces deux cas ?

Le prérequis : bien repérer les besoins en formation des collaborateurs

Que vous comptiez travailler sur les soft skills ou sur les hard skills de vos apprenants, un élément reste crucial : celui de cibler, voire anticiper, les besoins de montée en compétences au sein de votre entreprise

Cela concerne bien entendu les collaborateurs qui sont déjà en poste dans votre structure. Ont-ils besoin d’acquérir de nouvelles compétences dures, comme la maîtrise de nouvelles techniques ou logiciels ? Ou bien votre organisation fait-elle face à de tels changements, qu’il leur faut développer de nouvelles qualités humaines pour les affronter ? 

Pour le savoir, référez-vous à la fois… 

  • Aux entretiens d’évaluation annuels de vos collaborateurs : menés avec les managers, ils sont de précieux outils pour repérer les besoins de montée en compétences, tant en soft skills qu’en hard skills.
  • Aux retours des collaborateurs eux-mêmes : pour cela, vous pouvez leur envoyer régulièrement des questionnaires, pour les interroger sur leurs besoins en formation. Si vous disposez d’une plateforme LMS qui le permet, vous pouvez également leur laisser l’occasion de directement vous y faire remonter ces besoins.

Mais n’oubliez pas non plus de repérer les compétences à développer chez les nouveaux collaborateurs que vous accueillez dans l’entreprise. Dès la phase d’entretien d’embauche, vous pouvez repérer s’il manque à votre nouvelle recrue des hard skills ou des soft skills, et intégrer une formation à celles-ci dans leur onboarding RH.

Pour en savoir plus : Comment identifier les besoins de formation de vos collaborateurs ?

Développer les hard skills : créez des parcours de formation engageants 

Lorsque vous développez des hard skills chez vos apprenants, votre objectif est de faire en sorte que les compétences qu’ils acquièrent soient directement applicables dans leur quotidien professionnel, dès leur retour à leur poste de travail post-formation. 

Au-delà du fait de créer des parcours de formation en ligne avec les besoins de vos apprenants, la bonne pratique consiste à mettre en place des programmes de formation mixtes, à la fois synchrones et asynchrones.

Ceux-ci doivent mêler…  

  • Des parties théoriques, incluant les techniques et bonnes pratiques permettant de développer ces compétences 
  • Des parties de mise en pratique, avec des mises en situation réelles où les apprenants appliquent cette théorie à des cas pratiques, basés sur des situations concrètes 

Et pour booster les taux de complétion de vos formations, n’hésitez pas à activer le pouvoir du digital learning. En parsemant vos programmes de formation de digital, grâce à des formats pédagogiques variés, vous créez l’engagement de vos apprenants tout au long du parcours, et leur permettez de monter en compétences à leur propre rythme. 

Pour en savoir plus : Le petit guide pour comprendre et vous lancer dans le digital learning

Développer les soft skills : misez sur le collaborative learning

L’acquisition de soft skills peut bien entendu nécessiter une partie théorique de formation : cette théorie permet notamment aux apprenants de comprendre les mécanismes à l'œuvre dans leur personnalité. 

Mais il est surtout nécessaire de rapidement mettre en pratique ces parties théoriques, dans des mises en situations concrètes, pour aider vos apprenants à entériner ces nouveaux savoir-être, et les appliquer à leur quotidien professionnel. 

 D’où l’intérêt d’intégrer à vos parcours de formation sur les soft skills une partie de coaching. Le principe ? Des collaborateurs à l’aise avec les soft skills en question partagent leurs bonnes pratiques, et suivent l’évolution de l’apprenant au quotidien sur son poste de travail. C’est cet apprentissage par les pairs qui vient ancrer durablement les compétences douces nouvellement acquises de vos apprenants. 

Alors, pour développer les soft skills de vos collaborateurs, n’hésitez pas à activer le pouvoir du collaboratif ! C’est de l’humain que naissent les qualités humaines que vous cherchez à développer chez vos collaborateurs.

A ce titre, il est intéressant de vous pencher sur le collaborative learning. Il s’agit d’une méthode pédagogique qui suppose que chaque partie prenante de l’entreprise participe activement aux actions de formation. Cela passe non seulement par du coaching, mais aussi par le fait de laisser vos collaborateurs co-créer avec vous les parcours de formation sur des hard skills ou soft skills dont ils sont experts. 

Une méthodologie d’apprentissage qui vous permet d’avoir des formations professionnelles toujours pertinentes et à jour, et qui motive vos apprenants, en les plaçant au coeur des apprentissages de chacun !

Pour en savoir plus : Pourquoi le Collaborative Learning est-il l’avenir de la formation en entreprise ?

Alors, prêt à mettre en place des parcours de formation qui font monter en compétences dures et douces vos apprenants, tout en activant le pouvoir du digital learning ?

Qu’est ce que le Collaborative Learning ? | 360Learning

Découvrez comment atteindre 90% d'engagement 📈

Télécharger maintenant