Comment créer une formation en blended learning
Apprentissage et formation

6 étapes pour créer une formation en blended learning efficace

En analysant les derniers retours de vos collaborateurs sur vos formations existantes, vous le sentez bien : les différents parcours pédagogiques que vous leur proposez ont besoin d’une touche de dynamisme. 

C’est pourquoi vous avez décidé d’inclure dans votre offre de formation une touche de digital, et de concevoir une formation en blended learning. Une idée ingénieuse, à l’ère où le digital offre de multiples leviers pour booster l’engagement des apprenants !

Seulement, pour créer une formation mixte qui fonctionne, vous devez intégrer quelques bonnes pratiques en la matière. 

Blended-learning | 360Learning

Blended Learning : les changements fondamentaux à appliquer en 2022

Télécharger maintenant

Étape 1 : Comprendre le digital learning 

Dans un premier temps, pour mettre en place un parcours pédagogique en blended learning (soit une formation qui allie le présentiel et le digital), il s’agit de bien comprendre les tenants et aboutissants du digital learning. 

Vous le savez probablement déjà : le digital learning (aussi appelé formation digitale) est une méthode pédagogique qui consiste à s’appuyer sur des outils digitaux pour accompagner la montée en compétences de vos collaborateurs. 

Cette méthodologie inclut différents formats, tels que… 

Chacun de ces formats digitaux présente des avantages spécifiques, et permet de plus ou moins bien guider l’acquisition des compétences de vos salariés. D’où l’intérêt d’étudier de près chacun d’entre eux, pour bien comprendre ce qu’ils peuvent apporter à chaque étape de votre parcours en blended learning

Pour en savoir plus : Le petit guide pour comprendre et vous lancer dans le digital learning

Étape 2 : Identifier les besoins de votre organisation en termes de formation

Tout comme lorsque vous concevez une formation en face à face traditionnelle, la création d’une formation en blended learning vous demande de bien étudier les besoins de formation de vos apprenants en amont.

Et pour ce faire, il vous faut composer avec différents types de besoins. D’une part, ceux de votre entreprise elle-même, qui peut avoir besoin de nouvelles compétences pour atteindre ses objectifs. D’autre part, les besoins collectifs des apprenants, qui concernent tous les salariés : par exemple, ceux-ci peuvent être liés à des changements technologiques, ou encore à des nouvelles réglementations. Enfin, les besoins personnels de certains collaborateurs face à leurs plans de carrière ou l’évolution de leurs postes.

Pour repérer ces besoins en formation, plusieurs solutions complémentaires s’offrent à vous. N’hésitez pas à…

  • Vous appuyer sur les entretiens annuels d’évaluation, où les managers et les collaborateurs font remonter des besoins de montée en compétences.
  • Créer une enquête sur les besoins en formation, à partager à vos différents collaborateurs et/ou à leurs managers.
  • Utiliser des outils digitaux qui permettent aux collaborateurs de vous communiquer leurs besoins en formation, comme c’est le cas dans la plateforme 360Learning. Une fois ces besoins remontés, un collaborateur expert sur le sujet peut même se proposer pour développer le contenu de la formation, dans une logique de collaborative learning.

Le fait d’identifier de ces besoins vous permettra par la suite de mettre en place des objectifs pédagogiques précis. Une condition sine qua non pour déterminer les savoirs, savoir-faire, et savoir-être que vos collaborateurs doivent acquérir à l’issue de leur formation en blended learning… et donc, pour passer à l’étape suivante. 

Étape 3 : Concevoir le parcours de votre formation en blended learning

Une formation mixte efficace est avant tout celle qui déploie les modalités digitales et présentielles en fonction de leur efficacité, c’est-à-dire en fonction du fait qu’elles accompagnent au mieux la montée en compétences des apprenants. 

En gardant cela à l’esprit, ainsi que les objectifs pédagogiques de votre formation, il s’agit donc désormais de créer votre parcours de formation. L’idée ? Réfléchir aux différentes étapes que doivent suivre vos apprenants pour atteindre les objectifs ; ces étapes vont déterminer les différents modules de formation que vous allez concevoir. 

Pour être dynamique et susciter l’engagement, votre formation va alterner entre passages théoriques, modules de mise en pratique, et évaluations des compétences acquises (en cours de formation, puis à la fin de la formation). Pour déterminer ces différents passages, appuyez-vous sur les savoirs, savoir-faire et savoir-être que vous avez repérés dans l’étape précédente. 

Puis, une fois ce parcours de formation créé, il vous faut déterminer quelle modalité va être la plus appropriée pour favoriser l’acquisition des compétences à chacune de ces étapes. Le principe : vous demander si, à chaque étape, le face-à-face est requis, ou bien si le distanciel peut permettre un aussi bon (voire meilleur !) apprentissage. 

Sachez qu’il n’y a pas de règle préétablie sur la conception d’un parcours de formation en blended learning.

Cependant, pour vous guider, vous pouvez retenir ces quelques principes : 

  • Choisissez un module en présentiel lorsque le formateur ou l’interaction entre les apprenants doit nécessairement se faire en face-à-face. Par exemple, pour des mises en scène concrètes de problématiques professionnelles, ou pour l’acquisition de savoirs théoriques assez complexes, il peut être important de garder une partie de formation présentielle.
  • Optez pour du distanciel sans intervention du formateur (dans des modules e-learning ou via du micro-learning) dans les passages de la formation où les apprenants n’ont pas besoin du formateur ou de l’esprit de groupe pour monter en compétences. Cela peut être pertinent, par exemple, pour réviser des notions apprises auparavant, ou bien pour faire une évaluation de mi-parcours des apprentissages.
  • N’oubliez pas que la formation digitale inclut aussi des modalités qui permettent de créer l’émulation dans le groupe et avec le formateur, comme la classe virtuelle ou le Social Learning.

En somme, présentiel et digital learning ne sont pas ennemis, au contraire ! Ils doivent pouvoir s’articuler dans vos parcours pédagogiques, pour déployer chacun leurs forces au bon moment, et retenir l’engagement des collaborateurs jusqu’à la fin de la formation. 

Étape 4 : Créer les modules de votre formation mixte 

A ce stade, vous avez en tête votre parcours pédagogique, comprenant vos différents modules et les modalités de formation blended qui y sont associés. Il est maintenant temps de construire chaque module de formation. 

L’idée ici est de créer les ressources et supports de formation (présentations, vidéos, modules e-learning…) qui font office de documentation, que ce soit pour les modules en présentiel ou pour les modules digitaux. 

Alors comment créer un module de formation blended efficace ? La clé est d’y intégrer un fil rouge, soit un thème qui suit les différentes étapes de votre parcours pédagogique, et qui aide les apprenants à garder une vision 360° de l’apprentissage principal qu’ils doivent acquérir. 

Prenez également le temps d’intégrer à votre module des évaluations

  • Une évaluation initiale, pour permettre de détecter le niveau des apprenants, et ensuite éventuellement adapter leur parcours en fonction de leurs besoins spécifiques
  • Une évaluation de mi-parcours, qui peut être intéressante si les compétences à acquérir sont assez complexes, et demandent d’avoir bien entériné certaines connaissances avant de passer à l’étape supérieure 
  • Une évaluation à froid, à faire faire quelques semaines après la formation aux salariés, pour vérifier comment les apprentissages sont mis en pratique dans leur quotidien professionnel

Pour en savoir plus : Comment construire un module de formation en béton ?

Étape 5 : Promouvoir votre formation blended learning

Grâce à l’étape 4, vous avez finalisé la conception de votre formation en blended learning. Maintenant, il vous faut la promouvoir auprès des collaborateurs qui en ont besoin. 

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un outil de formation digitale, soit d’un Learning Management System (LMS), qui inclut toutes les fonctionnalités nécessaires au bon déroulement de vos formations mixtes. 

Demandez-vous notamment si vous allez avoir besoin de… 

  • Inclure des vidéos dans votre plateforme LMS
  • Mettre en place des formats gamifiés, type QCM, quiz… 
  • Suivre les corrections des évaluations 
  • Mettre en place des fonctionnalités sociales, où les apprenants interagissent entre eux sur les contenus de formation ou pour partager leur expérience

Et pour booster les taux de complétion de vos formations digitalisées, songez à acquérir un LMS qui met en son cœur la notion de collaborative learning, soit d’apprentissage par les pairs.

En effet, c’est cet aspect collaboratif de la formation qui vous aide à stimuler l’engagement des collaborateurs, qui participent activement à la montée en compétences de toute l’entreprise. 

Le collaborative learning a également un autre avantage : celui de toujours garder vos formations à jour, puisque les apprenants repèrent les besoins de mise à jour, et peuvent même le faire eux-mêmes s’ils sont experts du sujet. Un vrai gain de temps pour vous, responsable formation, et un gain en pertinence de vos programmes de formation in fine !

Pour creuser le sujet, découvrez pourquoi le Collaborative Learning est-il l’avenir de la formation en entreprise

Étape 6 : Récolter des feedbacks pour améliorer votre dispositif

Vous voilà arrivé à la dernière étape de la création de votre dispositif en blended learning : celle où vous planifiez la récolte de feedbacks de vos apprenants. Ce feedback est crucial pour déterminer la performance de vos formations, au-delà des évaluations de vos collaborateurs. Il vous aide aussi à améliorer en continu votre parcours pédagogique. 

La bonne pratique pour ce faire ? Envoyer quelques jours après la fin de votre formation un questionnaire à vos collaborateurs. Vous pouvez faire cela soit directement via votre LMS, soit leur envoyer un questionnaire papier. 

Dans ce questionnaire, posez-leur des questions telles que :

  • Le formateur a-t-il su personnaliser ses cours en fonction des besoins des apprenants ? 
  • Les ressources pédagogiques et supports de formation étaient-ils adaptés à leurs besoins ?
  • Les outils digitaux utilisés étaient-ils intuitifs, et leur prise en main simple ? 
  • Qu’est-ce qui a semblé manquer à cette formation pour une montée en compétences optimale ?
  • Que faudrait-il faire pour améliorer cette formation ?

Grâce à ces 6 étapes, vous avez désormais entre les mains une formation en blended learning adaptée aux besoins de votre entreprise, dynamique, qui assurera une montée en compétences fluide à vos apprenants !

Blended-learning | 360Learning

Blended Learning : les changements fondamentaux à appliquer en 2022

Télécharger maintenant