compétences managériales
Management

Le petit guide pour développer les compétences managériales de vos collaborateurs

On ne naît pas manager : on le devient. Vous, responsable Formation, en avez bien conscience. Et c’est pour cela que vous vous lancez dans une réflexion sur la montée en compétences managériales de vos collaborateurs. 

Et qu’il s’agisse de collaborateurs qui prennent leur premier poste en management, ou bien de managers plus expérimentés qui doivent évoluer dans leurs pratiques quotidiennes, la tâche peut sembler n’être pas aisée. 

Quelles sont les compétences-clés dont ils doivent disposer pour mener leurs équipes vers le succès ? Comment les leur faire acquérir de manière efficace et engageante ?

Découvrez dans ce guide tout ce dont vous aurez besoin pour faire monter en compétences managériales vos équipes.

Quel est le rôle du manager aujourd’hui ?

Pour savoir sur quelles compétences managériales focaliser vos parcours de formation, il est important de comprendre le rôle du manager actuellement.

Traditionnellement, l’un des fondamentaux du management est bien de clarifier la stratégie de l’entreprise, et la traduire en stratégie opérationnelle, au quotidien, auprès des équipes

En ce sens, un bon manager doit savoir fixer des objectifs à ses collaborateurs, et les décliner en un plan d’action concret que les collaborateurs doivent suivre pour atteindre ces objectifs. Il doit également pouvoir assurer la cohésion d’équipe et gérer les conflits, pour que rien ne se mette en travers de ce plan d’action.

Mais le management d’équipe a également grandement évolué au cours des dernières années. Le management “à la papa”, où le manager était uniquement un donneur d’ordres, c’est fini !

Désormais, les collaborateurs attendent de leur manager qu’il donne du sens à leurs missions quotidiennes, et qu’il les accompagne dans leur plan de carrière.

Ainsi, pour bien manager une équipe, vos managers doivent non seulement développer des compétences managériales techniques, mais aussi des compétences humaines, relationnelles.

Quelles sont les compétences managériales-clés dont ont besoin vos managers ?

Pour dispenser à vos apprenants des formations en management dignes de ce nom, veillez à sélectionner les compétences-clés qu’ils ont besoin de développer parmi les suivantes.

Les compétences managériales techniques

Ces compétences, qui sont en fait des hard skills, sont souvent apprises en formation initiale par les managers. Il s’agit de celles qui leur permettent d’effectuer leur travail au quotidien, de manière opérationnelle.

Il peut notamment s’agir de…

  • La gestion de projet, qui leur permet de gérer les ressources à leur disposition pour atteindre les objectifs de l’équipe
  • L’utilisation des outils relatifs à leur poste : tableaux de bord, outils de management, outils de communication… 
  • Les techniques liées à leur pôle d’activité : techniques de vente pour les managers commerciaux, techniques marketing pour les directeurs marketing…

Les compétences managériales relationnelles

D’autre part, vos managers doivent être dotés de compétences humaines, qui relèvent plutôt de soft skills. Si bon nombre de managers disposent déjà naturellement de ces compétences, d’autres auront besoin d’une formation pour acquérir ces bases du management.

Parmi les compétences managériales relationnelles indispensables aujourd’hui, on retrouve notamment…

  • L’intelligence émotionnelle, qui consiste à pouvoir faire preuve d’écoute active pour analyser et comprendre les émotions des collaborateurs (et les siennes), et en tirer parti 
  • Le leadership, soit la capacité à diriger par l’exemple, en toute humilité, et à ressentir une véritable légitimité à occuper ce type de poste hiérarchique
  • L’intelligence situationnelle, ou la capacité à discerner quels styles de management utiliser dans une situation donnée, par rapport au profil de chaque collaborateur et la situation particulière dans laquelle il se trouve
  • La bienveillance, pour manager son équipe avec humanité, et motiver durablement les collaborateurs en prenant en compte leurs propres soucis
  • La gestion d’équipe difficile, soit tous les ressorts psychologiques qui permettent de fédérer et encadrer une équipe compliquée, ou des collaborateurs qui se trouvent dans un contexte difficile

Les compétences managériales conceptuelles

On appelle “compétences conceptuelles” toutes les compétences managériales qui impliquent la pensée abstraite, ou la vision que le manager partage à son équipe. 

Parmi ce type de compétences, on peut notamment penser à…

  • La fixation d’objectifs alignés avec la stratégie de l’entreprise
  • L’analyse d’une situation donnée pour trouver une solution à une problématique rencontrée
  • La prise de décision, qui doit se faire en fonction des priorités fixées en amont
  • L’intelligence collective, soit la capacité à activer le pouvoir du collectif pour déléguer, responsabiliser et piloter une équipe au quotidien

Quelles sont les nouvelles tendances de compétences managériales ?

Vous connaissez désormais les compétences managériales de base que tout manager doit posséder, ou réussir à développer. Cependant, la tendance managériale ne cesse d’évoluer, au fil des mutations de notre monde, et du monde du travail. 

Ainsi, de nouvelles compétences émergent comme de véritables nécessités pour une entreprise :

  • L’agilité : un essentiel dans un monde en constante évolution, qui devient de plus en plus complexe. Le manager doit être capable de remanier sa stratégie d’équipe pour s’y adapter, mais aussi mener une conduite du changement lorsque ces mutations ont une forte implication sur ses collaborateurs.
  • La résolution de problèmes complexes : qui dit monde plus complexe, dit solutions plus difficiles à trouver. Le manager doit ainsi être capable de prendre du recul pour aborder une problématique dans sa globalité.
  • La créativité : elle est cruciale pour innover, et penser out of the box. Elle vient également avec le fait de se sentir légitime à oser, et potentiellement à échouer si l’idée créative mise en œuvre ne porte pas ses fruits.
  • Le management à distance : avec le télétravail qui se pérennise, le manager doit être capable d’animer des réunions à distance, et de créer un esprit d’équipe entre des collaborateurs qui ne se voient parfois que rarement.

Comment développer les compétences managériales de vos collaborateurs ?

Maintenant que vous avez en tête les compétences-clés à développer chez vos managers, vous êtes prêt à engranger les bonnes pratiques en matière de conception de formation managériale. En voici 5 à appliquer.

Récolter les besoins en formation des managers

Vous le savez : toute conception de parcours de formation commence par la fixation d’objectifs pédagogiques pertinents. C’est pourquoi vous devez identifier les besoins en formation managériale au sein de votre entreprise.

Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur…

  • Les entretiens annuels d’évaluation, qu’il s’agisse de ceux des managers qui doivent monter en compétences, de leurs n+1, ou bien des collaborateurs qui peuvent faire eux-mêmes remonter les lacunes managériales de leurs supérieurs
  • Des questionnaires à envoyer aux managers eux-mêmes : certains LMS (Learning Management Systems) proposent même une fonctionnalité qui permet directement aux apprenants de faire remonter sur la plateforme leurs besoins en formation

Une fois ces besoins récoltés, vous pourrez poser des objectifs pédagogiques alignés avec les besoins réels des collaborateurs et de l’entreprise.

Vous appuyer sur un référentiel de compétences managériales

Parce qu’il existe un grand nombre de compétences managériales-clés, vous pourriez avoir besoin de faire le point sur celles que vous voulez développer prioritairement chez vos propres managers.

Pour vous guider dans cet exercice, il peut être intéressant de créer un référentiel de compétences managériales.

Il s’agit d’un outil qui recense l’ensemble des compétences nécessaires pour votre entreprise, selon les fiches de postes de vos managers.

A chaque compétence est ensuite associé un niveau d’expertise attendu pour chaque poste managérial, qui vous vous permet d’utiliser ce référentiel pour évaluer vos managers.

Pour en savoir plus : Comment construire un référentiel de compétences efficace ?

Mêler formation aux hard skills et aux soft skills managériales

Une bonne formation au management ne repose pas uniquement sur le fait de dispenser les différentes théories et techniques de management à vos collaborateurs. La clé d’une formation managériale efficace est l’association, au sein d’un même parcours pédagogique, des hard skills et des soft skills attendues.

Or, on ne forme pas de la même manière des managers à ces deux types de compétences :

  • Les hard skills peuvent s’acquérir via des formations en présentiel, à distance ou bien hybrides. Bon nombre de concepts peuvent être appris en toute autonomie, via un dispositif de digital learning (comprenant des modules e-learning ou des vidéos pédagogiques, par exemple).
  • Les soft skills, quant à elles, demandent une mise en application, et l’étude de cas concrets, pour faire monter les managers en compétences. Elles peuvent également être transmises via de la formation digitale (par exemple, dans des classes virtuelles en petits groupes d’apprenants), ou bien en présentiel, via des mises en situation groupées.

Pour décider des formats pédagogiques adaptés à chacun de vos objectifs, demandez-vous toujours lequel sera le plus efficace pour faire monter en compétences chacun des managers. A-t-il besoin ou non de la présence d’un formateur ? D’un manager plus expérimenté qui peut le guider ? Ou peut-il apprendre en toute autonomie ?

Blended-learning | 360Learning

Blended Learning : les changements fondamentaux à appliquer en 2022

Télécharger maintenant

Tirer parti de l’apprentissage par les pairs

Pour mettre en place des programmes de formation managériaux, rien de tel que de tirer parti de l’apprentissage par les pairs, ou du collaborative learning. Il s’agit d’une méthodologie d’apprentissage qui permet de capitaliser sur les savoirs, savoir-faire et savoir-être de tous les collaborateurs, déjà disponibles dans l’entreprise.

L’idée est d’impliquer les managers expérimentés dans la conception des cours à destination de ceux qui doivent monter en compétences.

Ce faisant, vous capitalisez sur l’expertise terrain de chacun, les impliquez pour faire grandir l’engagement collaborateur. 

Pour en savoir plus : Pourquoi le collaborative learning est-il l’avenir de la formation en entreprise ?

Mettre en place du tutorat et du mentorat entre managers

Dans la même lignée que le collaborative learning, la mise en place de programmes de tutorat ou de mentorat entre managers peut vous aider à développer les soft skills nécessaires chez vos apprenants.

Ces programmes, bien structurés, entre les différents managers leur permettent d’échanger autour des problématiques managériales concrètes qu’ils rencontrent sur le terrain, et de trouver des solutions adaptées. Il s’agit en quelque sorte de mises en pratique concrètes, qui persistent après la fin du parcours de formation du manager.

Pour en savoir plus : Tout savoir sur les programmes de mentorat au travail

Comment évaluer les compétences managériales ?

Une fois votre parcours pédagogique créé, n’oubliez pas d’y intégrer des phases d’évaluation des compétences.

Notez qu’il vous faudra notamment songer à déployer…

  • Une évaluation initiale, avant la formation, pour évaluer le niveau de compétences du manager, et lui proposer un parcours pédagogique sur-mesure, adapté à ses besoins réels.
  • Une ou plusieurs évaluations de mi-parcours, à intégrer au fil du parcours de formation, pour s’assurer que les notions et compétences managériales de base sont acquises, avant de passer au niveau supérieur. Pour ce faire, n’hésitez pas à avoir recours à des formats gamifiés, comme des quiz ou des QCM, qui permettent d’engager l’apprenant dans sa montée en compétences.
  • Une évaluation à froid, à mener plusieurs semaines après la fin de la formation, pour vérifier que les compétences managériales développées au cours de la formation sont applicables à la réalité du terrain. Une fois de retour à son poste de travail, l’apprenant doit pouvoir déployer ses nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être en toute autonomie. Prenez le temps d’impliquer son n+1 dans cette évaluation : il est le mieux placé pour vérifier que les hard skills et soft skills nouvelles sont maîtrisées.

Quel outil choisir pour former vos managers ?

Pour faire monter en compétences managériales vos collaborateurs, il est crucial d’acquérir un Learning Management System (LMS) qui corresponde à vos besoins pédagogiques. Celui-ci doit être simple à manier tant pour vous, responsable Formation, que pour les apprenants.

Veillez à ce qu’il dispose des fonctionnalités-clés pour développer les compétences de vos managers :

  • Une plateforme de formation collaborative permet à tous les apprenants de l’entreprise de faire remonter leurs besoins en formation à même la plateforme, et les implique dans la création et la mise à jour des cours.
  • Une fonctionnalité de Social Learning peut être un grand plus pour stimuler les échanges entre les managers, et leur donner un lieu pour centraliser les bonnes pratiques managériales issues du terrain.
  • Une fonctionnalité d’évaluation des compétences managériales est cruciale pour suivre l’efficacité de vos formations et, in fine, mesurer leur ROI.

Bravo : il ne vous reste plus qu’à émuler tous ces conseils et recommandations d’outils pour concevoir vos parcours pédagogiques, et faire monter en compétences managériales les collaborateurs qui en ont besoin.

Demandez votre démo 360Learning

  • Icon to illustrate fast course creation

    30 minutes pour découvrir la plateforme

  • Icon to illustrate scalability

    100% sur mesure avec un expert de votre industrie

  • Icon to illustrate understand your learners' needs

    Sans engagement et entièrement gratuit

En cliquant ici, vous acceptez notre politique de protection des données.

Demandez votre démo